Edition originale

« Je distinguais, à l’entrée, les quatre chevaliers de porphyre avec leurs nez cassés de boxeur ; les quatre chevaux de Lysippe sautaient dans les nuages, courbant leurs encolures où l’or adhère encore, fiers d’être en vue, mais déplorant, en vieux champions, de ne pouvoir s’aligner contre la monture du Colleone, ou, à la rigueur, contre le palefroi caracolant de Victor-Emmanuel II, (…) »


12345


Gta1games |
Pandawars |
Playmobiltarazed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Crowzero
| WORLDGAMBLING The best Casi...
| Misselia